Fin provisoire…

27052013

Ma chère Elena,

Beaucoup de temps s’est écoulé depuis ma dernière visite, c’est vrai. Non pas que j’avais fini par t’oublier ou me faire une raison, mais les procédures et les recours se suivaient sans relâche tant du côté de la Roumanie que du côté de la France. Et finalement le verdict est tombé, la Justice a tranché, je ne suis plus officiellement ton papa. Je ne vais pas rentrer ici dans les détails de cette décision, qui a mis du temps à être prise, mais c’est celle que les juges ont choisi. Cette décision est lourde de conséquences puisque elle efface à tout jamais la possibilité de te voir, cela fait maintenant plus de 2 ans que je ne t’ai pas vu, mais au moins les choses maintenant sont claires. Plus de combat vain, plus d’angoisses à l’idée de te manquer encore et toujours à chaque visite, plus de peur de recevoir encore à nouveau des convocations pour m’expliquer devant les juges.

Je reste absolument convaincu de ma paternité, qui en l’absence de test ADN restera à tout jamais non prouvée. Mais je sais que dans ce regard, dans ces yeux innocents, il y a un peu de moi, j’en suis certain.

Je vais donc clore provisoirement ce chapitre, pour quelques temps, le temps que tu te rendes compte par toi-même que tu as été flouée, trompée, abusée et que ta maman t’a menti durant toutes ces années. Et je l’espère qu’un jour, tu chercheras tes origines, tu feras comme tous les gamins de ton âge, tu taperas sur Google ton nom qui t’amènera tout droit jusqu’ici et tu comprendras, enfin je l’espère.

Ce n’est qu’un au revoir, je sais que nous nous retrouverons, tôt ou tard, sois en sûre…

« Pense à moi comme je t’aime et tu me délivreras
Tu briseras l’anathème qui me tient loin de tes bras
Pense à moi comme je t’aime rien ne nous séparera
Même pas les chrysanthèmes, tu verras : on se retrouvera
On se retrouvera on se retrouvera »

F. Lalanne, 1986




Bon Anniversaire ma Princesse…

4102010

Je ne pouvais pas oublier ce jour là. Il y a 4 ans tu arrivais parmi nous alors que je n’en savais rien… 4 ans déjà…

Je ne connais presque rien de toi, je n’ai en mémoire que tes petites mèches blondes, ta petite voix si douce, tes petits yeux rieurs et cette certitude que tu es mienne, aussi sûr que je sais qu’un jour ou l’autre tu chercheras la vérité, Ta vérité…

Bon anniversaire ma petite libellule. Papa ne t’oublie pas…Je t’embrasse.

 

Anniversaire

 




Pas de miracles

15092010

Ma chérie je sors de mon silence en raison des nombreux messages de soutien, des nombreuses questions posées par les amis et la famille concernant l’évolution de la situation.

Si je suis resté silencieux durant ces longs mois d’été, c’est que je m’étais tellement accroché à l’idée de te voir fin juillet pour mon anniversaire ma puce. Et si aucune jolie photo n’est venue ces dernières semaines égayer ton blog mon coeur, c’est comme ont dû s’en douter tous nos amis, que les choses ne se sont pas passées comme prévu. Il serait inutile de décrire en long et en large tous les détails de ces derniers mois écoulés, cela ne ferait qu’éveiller ce mal que j’ai encore en moi, cette douleur de ne pas avoir pu faire ce que je voulais faire, cette impuissance face à l’adversité que je ne peux que constater et accepter.

Je devais effectivement venir pour la deuxième quinzaine de juillet, maman s’y était engagé par écrit, et aussi plus officiellement par la voix de son avocat, pour te chercher, te ramener quelques jours auprès de ta famille en Bourgogne, auprès de ton Papi qui même s’il ne le dit pas aurait aimé t’avoir près de lui. Mais c’était sous-estimer la perversité et les malversations de ta maman qui avait en parallèle tout organisé pour que ce rendez-vous n’ait jamais lieu à Bucarest. Je passerais donc rapidement sur ce document reçu début juillet du Ministère de la Justice roumain m’informant d’une procédure en cours en Roumanie pour d’une part t’interdire la sortie du territoire roumain sans l’autorisation de maman  et réorganiser les droits de visite exclusivement en Roumanie (autant dire empêcher à tout jamais ton papa de te voir). J’ai appris par la même occasion que tu étais malade (asthme), et que tu avais comme par hasard besoin de soins tout l’été dans un sanatorium loin de Bucarest et que tu ne serais malheureusement pas présente pour ma visite, avec un parfait certificat médical de complaisance à l’appui joint à la procédure. Autant te dire que les bras m’en sont tombés et que mon moral en a pris un bon coup sur le cornet.

Tout cela pour te dire mon coeur que Papa est usé, miné, fatigué de tant de mauvaise foi, de tant de coups bas et de mensonges. Et que faire? C’est bien là le problème? Que faire? J’attends avec impatience l’audience en correctionnelle de novembre, repoussée en mai dernier pour des vices de procédure mais qui cette fois-ci devrait porter ces fruits pour que j’espère enfin les choses changent.

Pardonne moi ma princesse pour ces trop longs silences, pour cette distance que je prends parfois. Mais j’en ai besoin, il le faut parce que sinon je ne vivrais plus…




Jour J…

21052010

Ma petite puce, je sors enfin de l’audience et j’espère vraiment que nous allons enfin pouvoir songer à voir l’avenir avec un peu d’optimisme.

L’audience a été reportée au 5 novembre prochain, pour laisser le temps au Parquet de faire le nécessaire pour faire comparaître maman et la juger pour les faits qui lui sont reprochés. C’est ainsi préférable, et cela évitera qu’elle dise à tout le monde qu’elle n’était pas au courant de la convocation puisque celle-ci sera délivrée par l’intermédiaire de son avocat français. Le grand avantage de cette situation est qu’entre temps il y aura l’été ma chérie et que je compte bien en juillet faire exercer mes droits de garde et de visite comme cela est prévu. Mais ce qui veut dire aussi que si maman s’oppose à cela, elle prend alors de très gros risques puisqu’elle sera re-jugée en novembre et que dans ce cas là son cas s’aggraverait fortement.

Je m’accroche à cette idée mon ange, Papa fête ses quarante ans en famille fin juillet et je ne pourrais vraiment rêver d’un plus beau cadeau…

Une fois de plus, maman aura réussi à gagner quelques semaines, quelques mois par ces procédures aussi compliquées qu’inutiles puisque quoiqu’il arrive elle sera obligée à un moment ou à un autre de répondre de ses actes puisque je n’abandonnerais JAMAIS…

Je t’embrasse ma princesse. Je pense à cet été qui arrive. Je t’imagine te promenant dans le Parc à côté de chez mamie, ta jolie robe et tes petites sandales blanches, tes cheveux blonds au vent et ton sourire timide, complice et charmeur sur ton doux visage. Je me sens fort aujourd’hui, même si les moments de doutes et de colère parfois semblent l’emporter mais je reste serein, tout finit à point pour qui sait attendre.




Ultime bataille

28042010

Si j’ai repris le chemin de l’écriture et si je reviens vers toi mon coeur, ce n’est pas simplement pour te dire que je suis toujours à tes côtés, par la pensée, avec mes moyens, dérisoires c’est vrai pour tenter de faire bouger les choses, mais c’est aussi parce que je vais me lancer sans doute dans une ultime et dernière bataille.

Cette bataille sera sans aucun doute la dernière car au delà, je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus. In extremis j’ai appris il y a quelques jours que maman avait fini par faire appel de la décision du Tribunal correctionnel de mai 2009 qui l’a condamné rappelles toi à de la prison avec sursis pour non présentation d’enfant et entrave aux droits de visite et de garde.

Faire appel dans un contexte aussi défavorable relève sinon de la folie, d’une inconscience totale et d’une totale immaturité. En effet le 21 mai prochain sera jugée en appel la condamnation avec sursis de maman. Et le dossier devient lourd et très lourd puisqu’il y a récidive (refus des droits de garde en décembre, en février) et surtout il y a des fausses déclarations de paternité et des faux documents d’attestation de naissance: faits graves et illégaux.

Je suis décidé à aller jusqu’au bout mon ange, pour enfin faire comprendre à ta maman que personne n’est au dessus des lois, personne n’est à l’abri de la justice, jamais. Et je compte bien faire très lourdement condamner maman pour les faits et pour les préjudices que nous subissons tous les deux depuis des années.

Ce sera peut être ma dernière bataille, si je la perds je crains fort d’être obligé de te donner rendez-vous dans quelques années, si tu le souhaite, si toutefois maman ne t’a pas inculqué que j’incarne le mal et que je suis une personne à fuir comme la peste.

Un jour je l’espère, tu comprendras le mal qu’elle t’a fait. Je t’accueillerai les bras ouverts, sois en certaine ma puce.

Rendez-vous le 21 mai à 9h30 au Palais de Justice de Pontoise pour peut être notre dernier rendez-vous.

Je t’embrasse. Ton papa ne t’a jamais vraiment oublié tu sais, malgré les apparences…




Reprendre la plume

26042010

Ma princesse.

Reprendre la plume après ce si long silence c’est pas si facile. Je suis envahi par des sentiments contraires, alternant et hésitant entre la joie de retrouver le chemin de l’écriture et de te retrouver après ces longs mois, l’appréhension de retrouver tous ces fantômes qui me poursuivent toujours (rien n’a vraiment changé), et surtout et c’est sans doute le plus lourd à porter, ce sentiment honteux et coupable de t’avoir un peu laissée tomber ma puce.

J’étais pourtant tellement positif et tellement heureux à l’idée que peut être je te verrais pour les vacances de février, des bons échos m’étaient parvenu par la voix de l’avocat de maman en France mi février qui disait que maman était prête à enterrer la hache de guerre et à mettre son poing dans sa poche. J’avais même réservé un billet d’avion et quelques nuits d’hôtel à Bucarest. J’y croyais oui mon ange, j’y croyais…

Mais c’était sous estimer maman comme d’habitude puisqu’à quelques semaines de mon éventuel séjour, j’ai appris par le biais de notre avocat à Bucarest que les Services de la Protection de l’Enfance ne pourrait nous venir en aide, puisque que maman leur a affirmé que tu avais un autre papa, prouvé par une reconnaissance de paternité et un authentique (mais faux) acte de naissance roumain le confirmant. Acte de naissance daté de janvier 2009 (OUPS!! soit plus de deux ans après ton véritable et authentique acte de naissance français daté de février 2007).

Que veux tu que je fasse mon ange? Je me bats contre plus fort que moi ma chérie, j’essaie de faire reconnaitre mes bons droits de papa sur une petite fille qui ne porte plus le nom qu’elle portait à sa naissance, qui a été reconnu par un autre papa, dans un pays qui n’est pas le mien et avec une maman qui fait tout pour brouiller les pistes et te faire perdre toute trace de ton papa.

C’est ce qui explique ce trop long silence, stupeur et impuissance mêlées, amertume et chagrin étroitement liés, de ne pas pouvoir en faire plus…

Mais sache ma petite libellule que ces mois loin de toi malgré mes voyages aux quatre vents ne m’ont jamais fait oublier que là-bas tout au bout de l’Europe il y avait ma petite princesse à moi, que je n’oublie pas… 

 




De retour…

2022010

Ma chérie ton Papa est de retour en France après deux petites escapades au Moyen-Orient pour le boulot. D’abord le Koweït et la semaine dernière les Emirats. Je ne devrais plus bouger maintenant avant un petit moment. Du pain bénît pour pouvoir organiser une petite visite pour voir ma petite princesse!!

Et figure toi que c’est ce que je viens de faire!! J’ai repris contact avec notre avocat il y a une heure pour voir s’il y a possibilité de venir te voir pour les vacances de février où je devrais avoir quelques jours de congés. J’ai bien essayé d’appeler chez ta Mamie mais jamais personne ne répond, à croire que la simple vue de mon numéro de téléphone sur l’écran fait que personne n’ose décrocher. Je vais faire mon maximum pour venir. Je sais que tu seras contente de me voir, même si je n’ai pas progressé beaucoup en roumain mon petit coeur, mais je tâcherai de faire quelques efforts.

Les vacances en région parisienne, sur lesquelles je dois me calquer sont du 21 février au 7 mars, cela nous donne une fenêtre suffisamment large pour organiser cette petite visite qui je dois le dire représente tellement de choses pour moi. En espérant que Maman et toute la famille acceptera que ton Papa vienne te voir. Je le souhaite plus que tout.

J’ai plein de petits cadeaux à t’amener, plein de bisous à te donner, plein de câlins à te faire partager et tellement de choses à te raconter ma puce, si tu savais…

Je te fais signe dès que j’aurai eu un feu vert, un signe du clan!! Je t’embrasse ma chérie, à très bientôt…




Bonne année

1012010

guirlande.png

Bonne et heureuse année ma chérie!! J’espère du fond du coeur que 2010 nous apportera joie, bonheur et prospérité comme il se doit mon ange. Je suis optimiste et je sais que les choses vont changer.

Nous ne nous verrons pas pour se faire un gros bisou sous le gui mon coeur, mais nous avons été habitué à patienter avant de se retrouver, ce n’est qu’une question de semaine ma pupuce, je vais m’organiser dès les prochaines vacances pour passer du temps avec toi, je te le promets.

J’aimerai que nous aillons tous ce matin une pensée pour Papi qui a passé sa première nuit de l’année à la Clinique à la suite d’une mauvaise chute. Qu’il sache qu’on l’aime tous et que nous lui souhaitons tous un prompt rétablissement. Je sais que tu serai si heureuse de partager un peu de calins avec ton Papi ma puce!

Je t’embrasse, soyons positif pour cette nouvelle année mon trésor, nous en aurons besoin. Je t’aime.

bonneannee.jpeg




Décision prise

28122009

Ma chérie, c’est une décision difficile mais malheureusement nécessaire que j’ai prise et dont je m’apprête à te faire part. Je ne vais pas venir la semaine prochaine.

Plusieurs raisons m’ont amené à en arriver à cette décision, je ne les listerai pas là ma chérie, mais les principales sont d’une part que je n’ai aucune nouvelle de Bucarest à quelques jours de ma visite prévue, mon avocat n’est pas joignable et d’autre part, j’ai jugé que ma place cette année était auprès de ton Papi, en famille, où tu aurais bien évidemment dû être si l’arrêté de la Cour d’Appel de Versailles avait été respecté. « A partir de la première semaine de janvier 2010, les droits de Mr. Filak s’exerceront en France » qu’ils disaient les juges… Nous en sommes malheureusement encore bien loin.

Alors ne m’en veux pas ma pupuce pour cette décision, je sais qu’elle est difficile et que si tu me connaissais vraiment plus que cela tu ne l’apprécierai pas vraiment, mais nous avons encore toi et moi beaucoup de futurs moments à passer ensemble et je sais que là-bas en ce moment tu es bien, entourée et gâtée par tout le monde. Papi ici a besoin en ce moment aussi de se sentir entouré par sa famille, ma place la semaine prochaine est ici auprès de lui…




Joyeux Noël ma princesse

25122009

Joyeux Noël ma petite pupuce. Une nouvelle fois ton Papa ne sera pas avec toi pour ton troisième Noël ma chérie. Crois bien que j’en suis désespérément désolé mon ange et je ne te dirai jamais assez combien je m’en veux de ne pas être là à tes côtés.

Une nouvelle année s’annonce ma grande, une année où je serai plus disponible parce que en France, une année où je compte bien essayer de déplacer les montagnes pour qu’enfin les choses bougent, pour toi, pour nous-deux, pour Papi aussi à qui cela ferait tellement de bien de te voir ma chérie tu sais.

Je ne vais pas t’envoyer des petits cadeaux ma puce, non pas que je ne le veuille pas, mais je sais que tu n’auras aucune idée qu’ils te viennent de ton Papa, parce que Maman ne te dira évidemment rien. J’attendrais le temps qu’il faudra mais je trouverai le moyen de te les amener en mains propres dès que je le pourrai. Tu auras alors un Noël en plein printemps, et ça va être magique tu verras!!

Je ne peux que nous souhaiter le meilleur pour 2010 ma petite princesse, et je crois fort en notre bonne étoile. Je te parlerai très vite d’un gros projet que j’ai en cette période de fête ma puce, mes 40 ans cet été, et je compte bien être avec toi pour fêter cela en famille. Ne t’inquiètes pas tu en seras la première informée.

Je t’embrasse ma chérie, je t’aime.

noel.gif