Silence

4 08 2006

Je suis un peu las de ces appels sans réponses, de ces mails sans retour. Le silence est d’or et je crois qu’effectivement je vais cesser de contacter ta maman les jours prochains.

Je n’aurais pas de nouvelles de toi de toutes facons. Je sais que ta maman ne me dira rien, sur toi, sur tes mouvements dans ton abri tout chaud… J’aurais tellement aimé cependant voir ton visage, deviner sur les petites photos une expression, une mimique.

Je vais partir quelques jours avec tes grand-parents en Suisse. Cela me (nous) fera du bien. Je suis sur que nous parlerons de toi, forcément, comme a chaque fois que l’on se voit, que l’on se parle.

Le plus important pour nous aujourd’hui, c’est toi ma petite puce, et crois moi que nous pensons fort a toi, que nous sommes forts, unis, pour toi. Nous ne nous résignons pas, meme si par la force des choses, nous levons un peu le pied aujourd’hui, parce que nous n’avons pas le choix. Mais je suis la, un jour viendra, je te le jure, ou nous pourrons enfin vivre notre relation, sans les barrieres, sans les obstacles, que ta maman met entre nous…

« Même si le ciel devenait noir
A l’horizon
Si les océans nous séparent
Nous les franchirons
Même si la terre entière
Était contre nous
Si je sombrai dans la misère
J’oublierai tout
Et dis toi que quoi qu’il arrive
Je te jure
Que rien ne m’empêchera
De vivre auprès de toi »
J.M. Filak, 2006


Actions

Informations



Une réponse à “Silence”

  1. 26 03 2007
    axeltheo (01:25:08) :

    Très beau poème.
    Je n’ai pas encore lu la fin du blog… mais j’espère que tout s’arrangera !
    Courage !
    Floriane (jeune maman de 2 enfants)

Laisser un commentaire