• Accueil
  • > Archives pour novembre 2006

Compte à rebours…

28112006

Il ne reste plus longtemps à présent ma petit coccinelle…


avant de te rencontrer, enfin…




Tu es de ma famille…

26112006

Un week-end de moins. Les jours passent et me rapprochent peu à peu de toi ma puce. Ton papa sera bientôt là. Je ne pense qu’à toi. Il ne s’écoule pas une heure sans que je ne pense à tout ce que je suis entrain de manquer, pas seulement du fait que je ne sois pas là, je n’ai pas vraiment le choix, mais surtout par tout ce que ta maman m’occulte et me voile depuis ton arrivée. Tes premiers regards, tes premiers sourires, tes premiers sons, tes nuits, tes tétées et tous ces petits détails qui insignifiants pour elle, me paraissent si importants.

Je compte jours après jours l’instant qui me sépare encore de toi mon ange. Ce n’est plus très loin maintenant. Encore un petit effort…

« Tu es de ma famille
De mon ordre et de mon rang
Celle que j’ai choisie
Celle que je ressens
Dans cette armée de simple gens
Tu es de ma famille
Bien plus que celle du sang
Des poignées de secondes
Dans cet étrange monde
Qu’il te protège s’il entend »

J.J. Goldman, 1986




Long et difficile chemin

22112006

Ma petite puce, je crois qu’il nous faut nous préparer à un long et difficile chemin, semé d’embûches. Ta maman ne fait décidément rien pour nous faciliter la tâche…

Elle m’a envoyé un mot ce matin dont l’en-tête à elle seule veut tout dire: « dernier mail avant Noël ». Cela signifie donc que j’aurais beau essayer d’avoir de tes nouvelles, inutile d’espérer en avoir avant un mois. Je suppose qu’elle doit t’emmener en Roumanie pour les fêtes, mais j’imagine de toutes façons qu’elle lira ces mails, donc par conséquent c’est volontairement de l’obstruction. Elle insiste beaucoup sur le fait que je ne suis que ton père naturel et rien d’autre et que j’aurais le droit de te voir aux heures et aux lieux qu’elle aura bien voulu m’indiquer, c’est à dire selon elle de temps en temps. Mais qu’elle ne juge pas nécessaire pour le moment que l’on se voit plus tous les deux. En fait, elle s’approprie ta vie ma puce, tu es sa chose et elle ne veut pas que je te vois.

Je ne voulais pas lui répondre, parce que des provocations comme celle-là ne mérite pas de réponse. Et puis j’ai pensé à toi mon bébé, à ce que tu aurais pu dire, penser à ce moment là. Que ton papa t’abandonne, que ton papa baisse les bras. Eh bien non, je veux que tu sois fière de ton papa plus tard, fière de voir qu’il ne t’a pas abandonné ( comme l’a si bien dit Cado dans son message – Merci!). J’ai donc répondu gentiment mais fermement, en lui demandant déjà de rectifier ses paroles quand elle parle de moi, je ne suis pas seulement ton « père naturel », je suis avant tout ton papa, car je mesure pleinement la portée de la mission qui m’a été confié, et je ne compte pas fallir, pour toi.

Ensuite j’ai été assez clair nous concernant mon coeur, je ne la laisserai pas décider comme bon lui semble de nos rencontres. Si elle ne veut pas faire un effort et me laisser prendre de tes nouvelles quand je le désire, me laisser te rencontrer quand je le souhaite et où je le souhaite, je lui ai dit que je le ferai par des moyens officiels (je sais que de toutes façons c’est ce qui va finir par se passer, car ta maman est fière, elle ne s’avouera jamais vaincu et ne lachera rien, je la connais). Je ne me contenterai jamais d’une entrevue de 3/4 heures pour les fêtes de Noël et d’une demi après-midi pendant l’été. Je veux être là, chaque fois que je le pourrai, auprès de toi, pour tous les moments importants de ta vie de petite fille. Je ferai le nécessaire pour rentrer le plus souvent possible (3 ou 4 fois / an), et je te promets que je serai là pour ton anniversaire, pour tes Pâques, pour ton Noël. Quel que soit le prix à payer, j’irai jusqu’au bout…

Long et difficile est le chemin, mais au bout de celui-ci nous avons le même horizon…

Au fait, j’oubliais le plus important. Kaloo est arrivé…




Coup de Blues…

19112006

Petit coup de blues ce soir. J’ai passé la journée à tourner en rond, à me répéter à nouveau que je ne mérite pas cela. 100 fois j’ai eu envie de décrocher le téléphone pour appeler ta maman, mais je me refuse à le faire car je ne sais pas comment elle pourrait réagir. Je m’accroche pour le moment à ce rendez-vous du 8 janvier, c’est ce qui me fait vivre, c’est la seule petite lueur d’espoir, la seule petite fenêtre dont je dispose aujourd’hui. Je ne voudrais pas prendre le risque de perdre cette chance unique de te voir mon coeur.

Et puis, là, ça va mieux, je sais que tu vis, que tu es là et cela me donne espoir, cela me permet d’oublier ces moments difficiles et alors je me lève, fier et droit, le regard planté vers l’horizon, et à l’idée que dans un peu plus d’un mois maintenant, je vais te voir enfin, me rend le sourire et me donne la force de poursuivre mon chemin.

Tu ne sais pas encore combien tu m’es chère, combien déjà tu m’as apporté, je veux que tu sois fier de ton papa, que tu saches qu’il ne t’a jamais laissé tombé. A tout jamais je t’aime mon trésor…




Une autre bouteille à la mer…

15112006

J’ai jeté une autre bouteille à la mer aujourd’hui, pour savoir quelle est la date de ton baptême ma puce. Je sais que ta maman t’emmène sans doute en Roumanie pour cela mi novembre, c’est à dire bientôt, et pour moi c’est important de connaître cette date, car je veux être avec toi au moins par la pensée à défaut d’être là pour de vrai. De toutes façons je n’étais pas invité à cet événement d’importance dans ta vie ma petite fille. Mais par principe je veux penser fort à toi à ce moment là. Je veux aussi savoir qui seront tes parrain et marraine, je sais que je n’aurais rien à dire à ce sujet, ta maman me volera ce droit. Mais je laisse les choses ainsi pour le moment, je suis impuissant en ce moment, sans autres possibilités. Mais crois moi, les choses changeront bientôt.

J’en ai profité pour lui demandé si Kaloo était bien arrivé (il aurait dû en tous cas!!).

Il me tarde de te voir, il me tarde de t’embrasser, il me tarde que de connaître, enfin ma belle. Je t’embrasse.




Puzzle…

13112006

Les choses s’éclarcissent peu à peu, le puzzle prend forme jour après jour. Je sais maintenant où tu es née mon ange, Mamie nous a aidé à trouver ces renseignements que j’avais peine à trouver. Tu es donc née à La Garenne-Colombe, et pas dans l’endroit où ta naissance était prévue en juin dernier. Ta maman aurait-elle changé de lieu de peur que je vienne? Peu importe, j’ai maintenant une date, un lieu, je reconstitue pas à pas cette partie de ton histoire que je ne connais pas. Je suis heureux, quoi qu’il arrive, parce que cette quête est aujourd’hui ma raison de vivre, et te connaître mon enfant est devenu et deviendra à présent ma priorité. Je ferais tout ce qui m’est possible pour manquer le moins de choses possibles dans ta vie de petite fille, que ta maman le veuille ou non, je suis ton papa quoi qu’il advienne…

puzzle.jpg




Ton Ami Kaloo…

9112006

Ma pupuce, comme je ne peux malheureusement pas être près de toi, j’ai demandé à mon ami Kaloo de partir veiller sur toi en mon abscence. Il est parti ce matin, de bonne heure, remplir sa mission. Je sais qu’il ne me remplacera pas à tes côtés, mais c’est un peu moi que j’envoie, je serais ainsi toujours un peu avec toi. J’espère qu’il pressera son pas, pour arriver au plus vite chez toi, et surtout qu’il ne se perdra pas en chemin… Que sa lumière guide tes pas et te rassure durant tes nuits étoilées.

Je t’embrasse.

bcwb8.gif




Parlons de toi… Je te connais un peu plus…

5112006

J’en sais un peu plus sur toi ma petite libellule, grâce aux informations que ta maman a bien voulu te donner hier. Si tu savais comme je suis heureux de savoir tout cela, c’est fou mais le peu que je sais de toi, me rend encore plus fou de toi mon trésor. C’est un peu comme si je te découvrais pour la première fois, comme si c’était ton premier jour, comme si je te serrais dans mes bras pour la première fois, à quelques heures de ton arrivée parmi nous.

Alors pour vous tous qui passerez ici, je vous présente ma petite puce, Elena…

Elena est née le 4 octobre 2006, à 15h45. Elle est donc Balance ascendant Capricorne. Cela nous donnera un mélange assez subtil. « Séductrice, séduisante et amoureuse des belles choses, notre petite Balance n’aimera pas trop les discordes et les querelles pouvant chambouler son petit monde qu’elle souhaitera le plus serein possible. Ascendant capricorne elle regardera et analysera tout ce qui se passe autour d’elle. Même s’il elle ne laissera pas trop aller ses émotions à la portée de tous, elle aimera se prouver qu’elle est capable toute seule. Elle aura surtout besoin de beaucoup d’amour! ». Elle n’en manquera pas… (http://www.mamanpourlavie.com/fr/horoscope/index.html).

balancem.jpgastrologiecapricornef.jpg

Dans l’astrologie chinoise, Elena est du signe du Chien (comme son Papa!!!). Loyale, fidèle et honnête, elle donnera cependant sa confiance avec parcimonie.

chien.jpg

A sa naissance, tu pesais 2,820 kg et tu mesurais 46 cm 1/2. Au dernier examen (24 octobre) tu as déjà pris 500 grammes et tu faisais 3,330 kg pour 52 cm.

Ma puce tu sembles avoir déjà des traits bien propres à ta maman: des cheveux blonds foncés et des yeux bleus. Au dire de ta maman, tu ressembles quand même un peu à ton petit Papa. J’ai hâte de voir cela mon ange.




De retour… Brèves nouvelles.

4112006

J’ai bien reçu un petit message de ta maman en rentrant à la maison. Il date de lundi dernier (30 octobre). Elle se refuse d’accepter que je n’ai pas reçu son message m’annonçant ta bienvenue le 4 octobre. Ce n’est pas grave. Je sais que je n’ai rien reçu, je le sais et j’en suis sûr. Que s’est il passé, je ne veux pas le savoir finalement, cela ne changera rien. Je sais juste aujourd’hui qu’elle ne nous rendra pas la vie facile ma puce, tu sais, ces propos me laissent un peu un goût amer et j’ai un peu mal au coeur de penser qu’elle peut me traiter ainsi comme un étranger, comme un ennemi.

Elle me demande surtout de ne pas la contacter avant Noël, c’est elle qui me donnera de tes nouvelles à cette date. Et pas question de te voir pour les fêtes, elle sera évidemment loin, en Roumanie, elle me donne seulement l’autorisation de faire « ta connaissance » le 8 janvier. Je ne sais pas encore si je pourrais être là malheureusement mon coeur, car je dois rentrer travailler à Caracas. Elle a bien choisi la date car elle savait très bien que je ne pourrais pas venir te voir. Mais je ferais mon possible, crois moi. En attendant malheureusement je vais un peu être obligé de jouer le jeu et de ne pas « trop » la contacter, car j’ai peur de ce qu’elle pourrait faire pour nous rendre les choses encore plus difficiles que ce qu’elles ne sont. Et je la sais capable. Déjà qu’aujourd’hui, c’est elle qui décide de tout pour nous mon ange: des informations qu’elle voudra bien me donner sur toi, des moments précis où je pourrais prendre de tes nouvelles, des jours précis où je serais en mesure de te voir. Elle m’interdit même de venir avec Mamie et Tata Isa… Alors imagines un peu si elle durcissait encore un peu les choses.

Mais je suis confiant, un jour viendra où je pourrais faire le nécessaire pour que tu puisses voir ton papa le plus souvent possible. J’ai déjà vérifié des points importants qui me permettront de te voir plus souvent à partir de l’année prochaine j’espère. Je tacherais de ne manquer aucune des étapes importantes de ta vie mon coeur, les fêtes de Pâques, ton anniversaire et ton Noël. Laissons le temps faire son oeuvre, il nous donnera raison…

« J’y crois encore
On est vivant tant qu’on est fort
On a la foi quand on s’endort la rage au ventre
J’y crois encore
A tout jamais
Jusqu’à la mort
Le silence a eu tort
J’y crois encore »
L. Fabian, 2001