Moments d’émotion

26 03 2007

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas ma puce. Aujourd’hui j’ai reçu des nouvelles bien lointaines, de l’autre bout de la terre, de Chine plus exactement, d’une personne qui est pour moi comme ma petite soeur, même si nous ne nous voyons pas souvent, même si nos chemins au fil du temps ont suivi des directions différentes, mais j’attendais avec impatience de ces nouvelles depuis ce jour où je lui ai écrit pour lui annoncer ton arrivée mon ange. Et ce matin au réveil, Géraldine m’avait envoyé un mot tout gentil, tout plein d’émotions, qui m’a beaucoup touché. Pourquoi je te parle de tout cela mon enfant? Parce que vois-tu, la vie réserve plein de surprises, sache le, plein de moments d’émotion et de bonheur, et que jamais il ne faut baisser les bras, jamais il ne faut s’avouer vaincu, jamais il ne faut perdre espoir, quoiqu’il arrive. Je crois qu’il en est de même pour nous mon bébé. Je sais que les choses sont compliquées pour le moment, mais nous aurons bientôt les moments de bonheur que nous sommes en droit d’avoir toi et moi.

Géraldine me parle de toi bien entendu (tu es « magnifique« , je le savais!), de nous, et tout comme moi, elle est convaincue que ce combat que je livre contre la fatalité, contre le destin, n’est pas vain, mais juste, droit et légitime. Ne perdons pas espoir mon ange, nous sommes soutenus dans cette cause, dans cette quête du bonheur.

J’ai aussi reçu ces messages si sympathiques de Floriane sur ton blog, qui m’ont beaucoup touché. Et ces gestes d’amitié de la part de mon chef François et de son épouse Muriel, aujourd’hui, qui m’ont fait une petite surprise pour toi. Chut! C’est un secret. J’espère bientôt pouvoir te la porter, en mains propres ma poupée.

A défaut de pouvoir vivre ces moments d’émotion avec toi, je jugeais légitime de te les faire partager ma puce, à ma manière, pour que tu saches que même si loin, même à 8000km de toi, ma vie s’organise autour de toi, avec toi. Rien ne saurait aujourd’hui m’écarter de ma voie, de mon chemin qui me mène jusqu’à toi. Dors mon ange, dors. Ton Papa est là.

« When I’m feeling blue, all I have to do
Is take a look at you, then I’m not so blue
When I’m in your arms, nothing seems to matter
My whole world could shatter, I don’t care
Wouldn’t you agree, baby you and me
Got a groovy kind of love »
P. Collins, 1988


Actions

Informations



3 réponses à “Moments d’émotion”

  1. 28 03 2007
    Tata Isa et Tonton Barrie (16:25:23) :

    Dans peu de temps ma petite puce, je serais auprès de ton papa, un petit voyage à Caracas me fera du bien. J’espère bien apporter un peu de joie et de réconfort à un papa un peu triste de ne pas avoir son petit bout de chou à ses côtés. Je prie Dieu pour que tu puisses grandir auprès de ton papounet, et je sais que ce jour arrivera. Nous tenons tous bon, mais tu sais notre vie est faite d’obstacles qu’il faut franchir tous les jours, et petit à petit nous réussissons. Je suis très touchée par toutes ces marques de sympathie que ton papa recoit régulièrement, ça prouve qu’il est loin d’être tout seul dans cette bataille. Je te fais de gros poutous et à ton papa aussi.

  2. 29 03 2007
    richard (05:55:07) :

    Tu vois, ma petite fille, tu manques beaucoup à ton papa. Heureusement, des nouvelles et des encouragements affluent du monde entier, pour lui remonter le moral et attendre avec beaucoup de patience, enfin le jour, où il pourra te serrer de nouveau très fort dans ses bras. Moi aussi ton papy, ainsi que mamie Christine nous soutenons de tout notre coeur ton papa. Mais ce jour viendra bientôt, j’en suis certain, où nous pourrons tous nous retrouver ensemble, toute la famille et profiter de bons moments avec toi.
    Je te fais des gros bisous, ma petite Elena.
    Ton papy Richard

  3. 30 03 2007
    Marie (13:27:35) :

    Bonjour Jean-Michel et Elena,

    Je viens de prendre connaissance de ce « blog » et je le lis, relis, les larmes aux bords des yeux … comment, mais comment une maman digne de ce nom peut faire ça à son enfant ? Ne pas connaître son père … c’est inadmissible ! Je vous souhaite plein de courage à vous deux et vous envoie plein de pensées positives et de chance pour que la vie vous rassemble le plus vite possible. Je vais suivre désormais vos étapes au travers de ce blog qui je l’espère sera bien annonciateur de bonnes nouvelles !!
    Bon courage à vous Jean-Michel !
    Marie

Laisser un commentaire