• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 20 octobre 2007

Des nouvelles par Mamie Elena

20102007

J’ai essayé d’appeler ta maman ce matin, pour avoir de tes nouvelles, mais le téléphone ne répondais pas. J’ai donc appelé ta grand-mère, ma puce, avec qui j’ai parlé un peu. Je suis content d’avoir pu parler avec elle tu sais, je sens qu’elle comprend un peu ce qui se passe, même si évidemment elle aura toujours son coeur qui penchera du côté de sa fille, ta maman, ce qui est légitime. Mais je crois qu’elle souhaite que tout s’arrange pour ton plus grand bonheur. J’ai tenté de lui expliquer que je ne cherche pas les problèmes, mais juste profiter le plus possible de toi ma petite libellule, mais que malheureusement ta maman comme toujours ne simplifie pas les choses mais au contraire les rend beaucoup plus compliquées. Elle m’a dit qu’elle avait parlé durement avec sa fille pour tenter de lui faire entendre raison, et je pense que nous aurons une longue conversation ensemble à Bucarest quand je vais venir te voir, car j’ai beaucoup de choses à lui dire.

J’ai demandé à nouveau d’avoir une petite photo de ton premier anniversaire, mais comme par hasard, il semble qu’aucune photo n’aie été prise! Extraordinaire, pour une petite pupuce qui fête son premier anniversaire, non? Je n’en crois pas un mot, en toute franchise. Mais ce n’est pas grave.

Parlons un peu de l’essentiel: les premiers jours de ta deuxième année. Mamie m’a dit que tu commences à marcher depuis peu, je suis fier de toi ma poupée, même si je hurle de douleur intérieurement d’avoir manqué ces moments inestimables pour un papa, qui rêvait de te voir trottiner à la maison, et faire tes premiers pas. Tes premières paroles aussi ne doivent pas être triste, Mamie me dit que tu es un peu pipelette et que tu racontes plein d’histoires. Je suis touché d’ailleurs de savoir que ta maman te parle en français parfois, et c’est pour moi une vraie émotion de le savoir car que tu ne perdras pas je l’espère la langue de ton papa. Tu as ton petit caractère aussi, comme ton papa, car apparemment tu n’aimes pas les bonnes soupes faites maison à Mamie, mais tu préfères les yaourts ou les petits-suisses. Tu me ressembles déjà sur ce point mon ange, tu demanderas à Mamie Christine dans quelques années comment était ton papa à ton âge!!

Je suis heureux aujourd’hui car même si je ne t’ai pas vu, pas entendu, j’ai pu grâce à ce petit fil tendu, de 10000 kilomètres, avoir quelques nouvelles de toi. Plus que jamais j’ai hâte de passer du monde virtuel au monde bien réel. Bisous ma princesse.

premierspas.jpg