• Accueil
  • > Archives pour novembre 2007

Mauvaises nouvelles, mais bonnes quand même!!

28112007

La journée aurait pu tourner à la détresse la plus noire si je m’étais laissé envahir par la tristesse et la déception à l’écoute du verdict que j’ai reçu ce matin. Mais une fois le calme revenu, l’analyse de la situation et la compréhension des raisons qui avaient amenées Mme la Juge à prendre cette décision qui pouvait m’apparaître comme défavorable je me dis que finalement nous avons un peu de chance dans notre malheur et que tous comptes faits nous pouvons garder la tête haute et surtout le sourire…

En effet ma petite libellule, Mme la Juge a jugé qu’il était un peu prématuré de te faire voyager en France avec un papounet, une Mamie et un Papi que tu ne connais pas encore beaucoup. C’est vrai que ce n’est pas complètement faux, je m’en étais d’ailleurs un peu préoccupé, en me disant que ce serait pour toi une épreuve un peu difficile, surtout le long chemin vers la maison à Papa, chez Papi et Mamie, en Bourgogne. Elle nous a donc accordé la semaine initiament prévu tous les deux mais en Roumanie, à Bucarest. Mais pas sur les bases de ce qui était prévu au départ, c’est à dire du 29 au 31 décembre de 10h à 19h, et du 1er janvier 10h au 4 janvier 18h!!! Et c’est là que je dis que finalement nous avons sans doute mon ange une bonne étoile. La nouvelle c’est que nous allons passer le REVEILLON ENSEMBLE ma toute petite pupuce. Oui, tous les quatres avec Papi et Mamie, car Mme le Juge malgré sa décision qui visait seulement à te préserver et à ne pas te perturber de trop, a quand même interféré en notre faveur et accédé à notre demande puisque qu’elle a fait notifier un hébergement complet de ma choupinette avec son Papa à partir du 29 décembre 15h et ce jusqu’au 5 janvier 15h. C’est y pas génial ça mon trésor!!! Un petit réveillon, le premier avec ton Papa.

Certes, tu ne verras pas Tonton et Tata, tes petits cousins et tes arrières-grands-parents cette fois-ci, mais nous allons tout faire pour que bientôt ce droit qui est légitime nous soit accordé, dès que tu auras poussé un peu. Dépêche toi de manger les bonnes soupes à Mamie de Bucarest!!!

Dans l’immédiat nous allons pouvoir nous voir chaque moitié de vacances scolaires, à Bucarest, c’est à dire en février, pour Pâques, en été (une semaine pour le moment) et à la Toussaint. Mais la bonne nouvelle c’est que cette décision n’est pas définitive et qu’elle a été prise en fonction du caractère urgent de la situation et en raison de ton exil en Roumanie. La procédure en appel est maintenant en route et décidera prochainement, dans les 6-9 mois à venir (il va falloir être patients!!), de la suite à donner à tout cela, en fonction des visites avec ton Papa, de l’attitude de maman aussi, elle doit en être consciente. J’espère que le peu que nous avons demandé nous sera accordé, il ne peut en être autrement mon ange.

L’autre bonne nouvelle mon coeur, c’est que des amis à Mamie Christine nous ont proposé de nous prêter une petite maison près de Bucarest pour notre séjour, nous allons nous organiser des petites vacances du tonnerre mon bébé et visiter avec Papi et Mamie ton si joli deuxième pays.

Je m’étais senti si abattu ce matin, en apprenant ces nouvelles, un peu comme si le ciel me tombait sur la tête, mais l’expérience m’a appris à toujours tirer le meilleur même du pire. Et finalement, en pensant à toi, à nous, à ce verdict somme toute pas si mauvais pour toi comme pour moi, je me dis que nous aurons la chance, de passer une partie des fêtes de fin d’année ensemble ma petite prunelle et rien que ça!!, ça me donne une banane jusqu’aux oreilles… Je t’aime tellement fort ma poupée, bientôt ton Papa sera avec toi pour des premières vraies vacances…

 

guirlande1.gif

Réveillon 2007 ensemble!!

 

Merci à tous nos amis d’être venus si nombreux ces jours-ci pour prendre des nouvelles (Géraldine, Manu, Audrey, Emilie, Katy, et ceux que j’oublie sûrement!!). Je sais qu’ils suivent ardemment les aventures de Jean-Mi et sa pitchounette. Bisous. Clin doeil

 

 » There will come a day, darling pretty
There will come a day when hearts can fly
Love will find a way, my darling pretty
Find a heaven for you and i
Love will find a way, my darling pretty
Find a heaven for you and i »
M. Knopfler, 1996 

 

 




Long long dimanche pluvieux

25112007

Qu’est ce qu’il a mis longtemps à passer ce dimanche!! Un temps gris et pluvieux toute la journée à ne pas mettre un chat dehors, c’est te dire comme la journée fut longue ma pupuce. Mais je sais que demain une nouvelle semaine commence, qui cette fois-ci j’en suis certain nous livreras sans aucun doute de bonnes nouvelles.

J’ai tellement eu envie de t’appeler aujourd’hui pour entendre ta petite voix ma princesse, mais je dois reconnaître que je n’en ai pas eu la force. La semaine dernière, la réaction brutale de ta maman quand j’ai voulu te parler m’a un peu déçu et choqué. Je préfère essayer d’appeler en semaine, quand tu seras juste avec mamie, là au moins je suis sûr de pouvoir te dire quelques mots…

« And when your fears subside
And shadows still remain
I know that you can love me
When there’s no one left to blame
So nevermind the darkness
We still can find a way
‘Cause nothin’ lasts forever
Even cold november rain

Don’t you think that you need somebody
Don’t you think that you need someone
Everybody needs somebody
You’re not the only one
You’re not the only one »

Guns N’ Roses, 1992




Escapade au vert

24112007

Comme promis mon trésor, je suis parti quelques heures dans la montagne ce matin, il faisait si beau, et tout était si calme là-haut, si tranquille. Beaucoup de paix et de sérénité tout là haut à 2400 mètres d’altitude. Je suis rentré apaisé, serein, et prêt à passer un dimanche à attendre cette décision qui devrait tomber lundi.

Tu étais avec moi ce matin, dans chacun de mes pas, dans chacune de ces si jolis fleurs que j’ai croisé le long de mon chemin. Je t’embrasse fort mon ange.

avila.jpg
Ce matin, quelque part au dessus de Caracas. 




Encore quelques jours de patience

23112007

Non, ce n’est pas encore aujourd’hui que je vais t’annoncer une bonne nouvelle mon ange. Le verdict n’arrivera pas au mieux avant lundi maintenant mon coeur. Il va nous falloir être encore un peu patient. Le plaisir n’en sera que décuplé le jour où cette (j’espère) bonne nouvelle tombera.

Papa va vite aller au dodo maintenant car demain je me lève très tôt pour aller faire une longue marche dans la montagne tout prêt de la maison. Besoin de changer d’air, sûrement, de me changer les idées, sans aucun doute. Tout là haut, au dessus des nuages, contemplant d’un côté la mer, de l’autre Caracas, je penserais à toi ma puce. Je prendrais une jolie photo de là-bas, tu sauras que cette photo représentait l’instantané de mes pensées, à ce moment là, où je m’imaginais prochainement avec toi ma petite libellule, ensemble, loin de tout, pour profiter simplement, de nous…

 




Pas pour aujourd’hui

22112007

J’étais resté un peu silencieux ces derniers jours car j’attendais pour ce matin jeudi 22 novembre le verdict de la Cour d’Appel. Mais j’ai le regret de t’apprendre que je n’en sais pas plus mon ange, aucune nouvelle pour le moment. J’ai parlé avec notre avocate qui m’a dit que nous devrions certainement en savoir plus demain. Je ne sais toujours pas si ton Papa aura le droit et la chance de passer plusieurs jours avec sa petite puce pour les fêtes. Je dois être patient encore quelques heures.

Je suis sûr que demain matin, à mon réveil, les petits yeux moitié fermés, à l’heure où toi tu seras déjà entrain de gambader partout à la maison, j’en saurais un peu plus. Il me tarde enfin de pouvoir prévoir ces petites vacances tant attendues, qui approchent à grands pas.

On se donne rendez-vous demain ma libellule, je suis sûr que ce sera une magnifique journée.




Papa Noël à Caracas

18112007

18h30 à Caracas, je regarde peu à peu la nuit envelopper la ville qui s’endort. Le Papa Noël est repassé me voir à nouveau ce soir, passant devant mes fenêtres dans son traîneau. Je t’avais promis que je t’enverrais une petite photo. C’est chose faite mon ange, le voilà.

 

papanoel.jpg

Je sais qu’il a plein de choses pour toi ma petite libellule, et je lui ai dit de penser bien fort à nous mon coeur, pour nous souhaiter bonne chance pour les fêtes et pour les jours qui viennent qui sans aucun doute vont être importants pour nous mon bébé. Je sais que je peux compter sur lui.

Je n’en peux plus d’attendre, d’attendre et d’attendre encore, qu’enfin une bonne nouvelle tombe, mais je vois déjà que décembre approche à grand pas, et ces petits yeux et ces jolis mèches blondes, tout prêt presque tangibles au bout du chemin me donnent la force de garder patience.

J’ai appelé maman ce matin, je voulais entendre ta petite voix, et de dire quelques mots, pour que tu gardes bien claire au fond de ton âme la voix de ton papa, que tu as reconnu la semaine dernière et pour que cette voix te reste familière d’ici Noël. J’ai eu ta maman qui à nouveau m’a raccroché au nez une première fois, mais qui a finit par accepter de parler. Mais quand je lui ai dit que je voulais te dire quelques mots, elle m’a gentiment remercié pour mon appel et a fermé définitivement la discussion. Le téléphone ne répondait plus… Ton papa essaiera, d’autres fois encore rassures toi, je tiens à cela et je n’abandonnerai pas…




Les vidéos, enfin…

17112007

Comme promis mon coeur et avec un peu d’avance même, voici les vidéos tant attendues. Je sais que Mamie, Papi et toute la famille attendent avec impatience ces petits films pour voir comme tu trottines. Je sais qu’ils seront aussi fier de toi que je le suis moi aussi mon bébé.

D’abord la plus importante des deux, tes petits pas de souris:

http://www.dailymotion.com/video/7A9qaSh64FMYRoFZi

Et la seconde où on entend ta petite voix:

http://www.dailymotion.com/video/44C0wEa9Ni7vnoG04

Le temps me dure tellement tu sais. Ici déjà les rues se parent des lumières de Noël, avec un bon mois d’avance. Je pense à cette belle fête que j’espère nous vivrons ensemble avec quelques jours de retard. J’ai même vu le Papa Noël dans son joli traîneau. Tiens demain je t’enverrai sa photo mon ange.




Toutes les photos sont en lignes…

15112007

Ca y est mon bébé! J’ai enfin terminé de mettre toutes tes jolis photos en ligne. Tous nos amis pourront donc maintenant te retrouver dans les différents albums (Elena, jours après jours). De belles images les attendent.

Je sais que tout le monde va dire que je ne suis pas objectif, mais qu’est ce que tu es belle mon ange!! Et je ne dis pas cela parce que je suis ton papounet!! Je te trouve si merveilleuse tu sais, avec en permanence ce petit sourire coquin sur tes lèvres sur chaque photo.

Mon Dieu, j’aimerai que le temps passe vite vite vite, pour déjà prendre la route de Bucarest et te retrouver. Je ne pense qu’à cela aujourd’hui et le temps me dure tellement…

Ce week-end promis, j’essaierai de mettre une vidéo de tes petits pas déjà bien agiles, pour montrer à Mamie, Papi, Tata Isa, Tonton Barrie comme tu marches bien.

Je vais faire dodo ma pupuce, je suis sûr que cette nuit, je vais encore te croiser, ça c’est sûr… 




Déjà 4 jours sans toi

13112007

Je ne cesse de regarder toutes ces photos prises durant ces deux jours et je reste toujours aussi ému à chaque fois que je les vois. Et Dieu sait si je les regarde depuis vendredi. Mon rayon de Soleil aujourd’hui mon petit coeur, c’est toi. Il me tarde très vite d’avoir des nouvelles pour enfin commencer à préparer sérieusement les fêtes de fin d’année, car si tu savais comme nous aurons des choses à faire mon ange…

Je suis entrain de préparer les photos pour pouvoir les mettre en ligne très prochainement. La rubrique « Elena jours après jours » rassemble maintenant toutes les photos prises lors de notre premier rendez-vous à La Défence en janvier, et celles prises à Argenteuil en juillet dernier. Je mettrais prochainement toutes les photos que nous avons prises la semaine dernière ma puce. Il y en a beaucoup.

Je suis aussi entrain de préparer les petites vidéos, bientôt tous nos amis verront comme tu trottines et pourrons écouter toutes les belles histoires que tu nous racontes!!

 




Dur retour à la réalité

11112007

C’est le coeur un peu serré que je reviens à Caracas mon ange ce soir. Je garde en mémoire et dans mes yeux ébahis toutes ces images de bonheur que tu m’as offertes durant ces deux jours à Bucarest. Mais je reste malgré tout un peu pessimiste et vigilant pour la suite des événements.

En effet, je n’ai pas voulu parler de cela jeudi et vendredi car je ne voulais pas gâcher ces belles journées, mais tout ne s’est pas si bien terminé au moment de mon départ. Mamie avait tenu à m’accompagner à l’aéroport seule pour soit disant s’assurer de mon départ et pour « conclure » sur ces deux journées. Je n’avais pas d’à priori et j’ai accepté sans hésitation. Bien mal m’en a pris car j’ai eu droit à une nouvelle expertise psycho-sociale de Mme La Professeur de Psychologie. En gros sans rentrer dans les détails, je suis fou et malade d’avoir cette attitude (tu sais que ton papa est un peu fou-fou mon coeur, mais pas à ce point!) avec ta maman, en l’ocurrence lui faire ce procès. J’ai tenté d’expliquer que si nous continuons les procédures en justice c’est parce que sa fille a fait appel et donc a souhaité pour des raisons que nous ignorons encore poursuivre ce procès. Elle m’a aussi dit que je devrais pour ton bien mon ange, songer à refaire ma vie avec ta maman, et recoller les morceaux. Elle pensait que je revenais pour cela… FICHTRE!! Je comprends maintenant pourquoi elle était si compréhensive ces derniers jours.

Malgré toutes ces considérations et le fait que je sache que tu as besoin de tes deux parents à tes côtés ma petite libellule, malgré le respect que je continue d’avoir pour ta maman et ta famille roumaine mon bébé, il ne faut pas se mentir mon coeur, je ne reviendrais jamais vivre avec ta maman, que ce soit à Bucarest, Paris ou Tambouctou. Je ne pourrais jamais mon ange, même pour toi, pas après tout ce qu’elle nous a fait. Je suis désolé de t’apprendre cela, ta maman te dira peut-être un jour que « papa n’a pas voulu venir vivre avec nous », mais c’est tout simplement impossible. Tu dois avoir tes deux parents présents près de toi, mais pas à n’importe quel prix.

Les conclusions ont été rapides ensuite, elle m’a dit que la justice tranchera et me donnera ou pas des droits. J’attends en effet avec impatience la décision qui sera prise prochainement, il n’y aura que cela qui nous permettra d’établir des bases solides et sûres. Je ne te cache pas que t’emmener en France pour les vacances de janvier va être difficile, étant donné que j’ai le sentiment que personne ici ne souhaite que tu t’en ailles seule avec des « inconnus », à en juger par la garde rapprochée que j’ai eu durant ces deux jours. Personne n’a apparemment conscience non plus, que ce n’est pas une affabulation de plus de ma part, mais qu’il y a de fortes fortes chances que cette décision tombe dans les jours qui viennent. Rien n’est joué ma princesse, crois-moi, nous devons nous attendre à d’autres moments difficiles.

Je rêve d’autres jeux avec toi, d’autres calins avec toi, je l’espère bientôt.

« Well some say I’m lazy
And others say that’s just me
Some say I’m crazy
I guess I’ll always be
But it’s been such a long time
Since I knew right from wrong
It’s all the means to an end, I,
I keep on movin’ along

You’re one in a million
Yeah, that’s what you are
You’re one in a million, babe
You are a shooting star
Maybe someday we’ll see you
Before you make us cry
You know we tried to reach you
But you were much to high
Much to high »

Guns N’ Roses, 1988