A deux petits kilomètres de toi!

14 10 2008

Mon ange papa vient d’arriver à Bucarest, je suis à l’hôtel, je suis à peine à deux kilomètres de ma petite libellule. Je pense fort à toi. J’espère que demain tu seras avec maman à l’Institut Médico-Légal et que nous pourrons nous voir un peu l’après-midi.

Maman a rendu ces conclusions concernant la contestation de paternité. On va encore penser que je dis des horreurs sur maman mais cette fois elle va trop loin et j’envisage sérieusement si elle continue dans cette voie de porter plainte pour diffamation et propos calomnieux. Maman affirme maintenant aux juges roumains des tas d’horreur entre autres que je fais partie d’une secte qui enlève les enfants ainsi que d’autres grossièretés impardonables.

Je suis désolé mon bébé mais je ne peux pas laisser ta maman dire des choses si horribles et si méchantes sur ton papa. Pour le moment je le suis toujours et fier de l’être. Maman n’a pas à insulter lâchement ton papa et ta famille paternelle.

Je ne tolèrerai pas plus de propos aussi odieux de sa part. Qu’elle se le tienne pour dit!

Je t’embrasse mon coeur et je te dis à demain…


Actions

Informations



4 réponses à “A deux petits kilomètres de toi!”

  1. 15 10 2008
    sabine (02:26:15) :

    Décidement cette « personne » ne sait plus quoi faire !!! Que va t’elle encore trouver de plus ignoble quand les test prouveront ta paternité !! Courage Jean-Michel nous sommes de tout coeur avec toi en cette belle journée. Embrasse bien ta petite pour nous tous !!!
    Biz sabine

  2. 15 10 2008
    Aurore (07:36:13) :

    Bonjour Jean Michel,
    J’espère de tout coeur que vous êtes avec votre princesse.
    Cette femme est vraiment méchante et ne sait plus quoi inventer. Portez plainte !!!!
    Amicalement
    Aurore

  3. 16 10 2008
    babyoflove (14:03:15) :

    Je pense que tu devrais porter plainte… Ne te laisse plus faire, ça n’aide pas ta cause. Bon courage.

  4. 19 10 2008
    Louise Tommasi (23:15:05) :

    Bon courage!
    Le monde des justes est avec toi!

Laisser un commentaire