• Accueil
  • > Archives pour janvier 2009

150000 visites!!!

26012009

Ma petite puce nous avons passé ce week-end le cap important des 150000 visites. Papa est fier de voir que notre site au départ conçu comme un cyber-témoignage d’affection d’un Papa pour sa princesse a vite évolué avec le temps en un formidable courant d’énergie, d’espoir et d’amitiés grâce à tous nos lecteurs. Je sais qu’ils sont nombreux à suivre notre histoire, je n’aurai pas assez de place et de temps pour les remercier tous, mais je sais qu’ils se reconnaîtront. Merci aussi à tous ceux qui se chargent de relayer notre histoire à travers internet, que ce soit via des blogs personnels ou des sites communautaires.

150000 visites qui feraient presque oublier qu’il y a aussi plus d’un an sans te voir ma petite libellule malgré tous mes efforts. Le temps commence vraiment à être long…

150000.gif




Petite parenthèse

22012009

Ma petite princesse, je reviens vers toi après ces longues semaines d’absence. Non pas que je t’aurais oublié pendant tout ce temps, mais j’ai préféré mettre un peu en parenthèse toute cette histoire pour me ressourcer un peu et prendre des forces pour cette nouvelle année qui s’annonce d’ors et déjà difficile.

Papi et Mamie sont venus avec Papa à Caracas pour deux semaines, ils viennent juste de partir lundi dernier. Je sais que ton Papa n’est pas venu te voir souvent sur le Blog ces derniers temps mais nous avons pas mal bougé durant ces quinze jours. Mamie avait vraiment besoin de faire un break aussi, ayant passé tellement de temps et dépensé tellement d’énergie dans la constitution du dossier pour le Ministère (dossier qui s’est avéré inutile pour cette année). Nous avons parlé de toi évidemment, mais nous n’avons que guère évoqué la situation actuelle pour se préserver un peu et se reposer. Et de toutes façons il n’y a pas eu véritablement d’avancées dans le dossier. Le Ministère n’a pour l’instant pas réussi à mettre en place la procédure qui nous permettra de se voir. Mais il faut rester confiant pour le moment et attendre la suite.

Les choses c’est vrai sont cependant de plus en plus pesantes et je dois reconnaître aussi que mon enthousiasme et mes forces s’amenuisent chaque jour un peu plus. Seul je ne peux malheureusement rien faire, et aujourd’hui il n’y a que le Ministère sur lequel nous pouvons compter et surtout la correctionnelle qui je l’espère mettra sinon un frein, du moins une épée de Damoclès au dessus des épaules de Maman pour l’avenir. C’est aujourd’hui mon principal combat après celui de chercher à te voir.

Sache ma petite libellule que malgré mon absence, malgré les apparences je suis avec toi. Je t’embrasse.