Des nouvelles de Bucarest

16 02 2009

Les nouvelles ne sont pas fréquentes il convient donc de les accueillir avec beaucoup d’attention quand elles ont la chance d’arriver.

Notre avocat vient de répondre aujourd’hui à mon mail daté de quelques jours dans lequel je lui demandais de me faire le point sur les dossiers en cours. Tu sais que je n’ai pas pu venir cet hiver, je t’ai déjà expliqué pourquoi, le Ministère n’a malheureusement pas pu faire tout ce qui était en son pouvoir pour nous aider dans les temps. J’ai préféré ne pas venir dans l’incertitude totale de te voir mon ange, et me remémorant entre autres les si mauvais souvenirs de l’année passée qui encore aujourd’hui me marquent et me peinent. Je sais de toutes façons que maman avait vraisemblablement pris toutes les précautions d’usage pour te mettre à l’abri de ton papa, et j’aurais sûrement dû rester 3 ou 4 jours à errer dans les rues de Bucarest pour essayer de te trouver. Cela n’en valait pas la peine.

Les audiences se suivent (contestation d’exécution, contestation des sommes dues au tribunal…). Il semble que maman émette à chaque fois qu’une décision tombe un recours sur cette décision et comme Papa n’est malheureusement pas là pour suivre cela de prêt, elle fait un peu ce qu’elle veut. Quand je tombe sur un article sur le système judiciaire roumain sur le Web (vu dans lemonde.fr du 16 février 2009), je comprends un peu mieux la lenteur et l’immobilisme de la justice roumaine.

Les choses suivent leur cours, lentement, très lentement. J’espère que mon retour prochain fera bouger les choses…


Actions

Informations



3 réponses à “Des nouvelles de Bucarest”

  1. 18 02 2009
    ankana87 (05:16:56) :

    Je vous souhaite à vous et à votre fille beaucoup de courage!
    Petite lueur d’espoir au bout du tunnel : le sourire de votre enfant…
    Amicalement
    Ankana

    Dernière publication sur toujours avec le sourire : Un peu de culture

  2. 26 02 2009
    Sofia (06:33:16) :

    Bonjour,

    Je suis tombée sur votre blog par hasard et j’ai été très émue par votre histoire et votre combat. J’admire votre courage et votre ténacité. Comment faites-vous pour tenir le coup face à une situation aussi douloureuse? Sachez que je vous admire et j’espère de tout mon coeur qu’un jour très proche vous serez en compagnie de votre fille, et que tout ceci ne sera plus qu’un mauvais cauchemar.
    Je vous souhaite bon courage.

    Sofia

  3. 27 03 2009
    camille (02:56:05) :

    Je lis votre blog depuis des mois sans laisser de commentaire. Je suis très touchée par votre histoire et espère que vous retrouverez vite votre fille.
    Je suis inquiète avec ce long mois sans nouvelle.
    Bonne continuation

Laisser un commentaire