De retour…

2 02 2010

Ma chérie ton Papa est de retour en France après deux petites escapades au Moyen-Orient pour le boulot. D’abord le Koweït et la semaine dernière les Emirats. Je ne devrais plus bouger maintenant avant un petit moment. Du pain bénît pour pouvoir organiser une petite visite pour voir ma petite princesse!!

Et figure toi que c’est ce que je viens de faire!! J’ai repris contact avec notre avocat il y a une heure pour voir s’il y a possibilité de venir te voir pour les vacances de février où je devrais avoir quelques jours de congés. J’ai bien essayé d’appeler chez ta Mamie mais jamais personne ne répond, à croire que la simple vue de mon numéro de téléphone sur l’écran fait que personne n’ose décrocher. Je vais faire mon maximum pour venir. Je sais que tu seras contente de me voir, même si je n’ai pas progressé beaucoup en roumain mon petit coeur, mais je tâcherai de faire quelques efforts.

Les vacances en région parisienne, sur lesquelles je dois me calquer sont du 21 février au 7 mars, cela nous donne une fenêtre suffisamment large pour organiser cette petite visite qui je dois le dire représente tellement de choses pour moi. En espérant que Maman et toute la famille acceptera que ton Papa vienne te voir. Je le souhaite plus que tout.

J’ai plein de petits cadeaux à t’amener, plein de bisous à te donner, plein de câlins à te faire partager et tellement de choses à te raconter ma puce, si tu savais…

Je te fais signe dès que j’aurai eu un feu vert, un signe du clan!! Je t’embrasse ma chérie, à très bientôt…


Actions

Informations



4 réponses à “De retour…”

  1. 2 02 2010
    tata Isa et tes ptis cousins (22:18:16) :

    Coucou ma petite princesse, je crois que ton papa n’aura jamais assez de quelques jours pour te faire tous ces bisous et ces câlins car il doit emporter avec lui ceux que nous avons pour toi aussi, ça fait si longtemps que tes cousins, moi et Ludovic souhaitons te serrer fort dans nos bras et te couvrir de baisers et de calinous. J’espère vivement que ta maman et ta famille seront compréhensifs pour redonner, nous redonner un peu d’espoir a ton papa et a nous aussi. Bisous et câlins a toi ma petite puce. Nous t’aimons très fort.

  2. 3 02 2010
    S (10:52:47) :

    Bonjour,
    j’ai lu tout vos posts et ce que je vous souhaite à l’heure actuelle c’est de continuer sans baisser les bras une seconde, vous verrez plus tard l’effet que ça aura sur votre fille le moment venu. Car il est probable pour ne pas dire certain que sa maman la montera contre vous lorsqu’elle sera en âge de comprendre ce qui serait pour elle une réussite si vous disparaissez de la vie de votre fille, elle aura le champs libre et donc tout le loisir de dire des bêtises sur vous chose qui n’arrivera pas si tant bien que mal vous faites des apparitions dans sa vie (des apparitions qui ne sont pas forcément bénéfique pour elle, il faut que ces apparitions soient régulières) raison pour laquelle il faut que vous fassiez appliquer vos droit qui sont les vôtres, ce sera dur pour elle au début c’est normal, mais à son âge on oublie vite mais surtout on apprend vite à aimer une personne.
    Les enfants sont tellement innocents…!!!

  3. 26 02 2010
    Adriana (08:19:16) :

    Buna ziua jean Mi, ou… bonjour. je ne sais pas en quel point vous maîtrisez la roumaine, alors, je continuerai vous parlez français. je suis tombez absolument par hasard sur votre blog, qui m’a emu. Son contenu, et aussi les circomstances. J’ai une fille qui s’appelle Elena, qui est née à Bucarest le 23 mai 1986. En fait elle vient de m’annocer qu’elle à un blog, et ce matin en cherchant sur google sont blog, je suis tombée sur votre publication de même d

  4. 26 02 2010
    Adriana (09:11:20) :

    ai, une faute et le texte est parti, je reprends: je suis tombée sur votre publication du jour de l’anniversaire de ma fille. Intriguée, normalement, j’ai lu, et je me suis dis: quelle bizarre coincidence, la création de ce blog dédié à une Elena, qui coincide avec la date anniversaire d’une autre Elena, née 20 ans avant, à Bucarest. Je voudrais vous assurer de mon soutien dans vos demarches. Ecrivez moi, je pense que je comprends l’attitude de la maman de votre Elena, car j’ai vecu moi aussi une séparation avec toutes les frustrations et les déceptions que cela entraîne. je ne connais pas les circomstances de votre histoire, mais aujourd’hui, quand je vis en France avec mes filles depuis 7 ans, je vois autrement mon histoire, et je vois dans quel point j’ai agi à tort. je vous souhaite d’aboutir dans vos demarches, il le faut pour la jolie et souriante Elena.

    La revedere, si scrieti’mi!
    Adriana

Laisser un commentaire